Omar Sy: Fatigué de controverse avec Eric Zemmour, il a cessé de promouvoir le film

Omar Sy arrête tout! Alors que son nouveau film, Knock, sortira demain, l’acteur a décidé de mettre fin à la promotion.

Omar Sy est épuisé. Il ne supporte pas la nouvelle de son récent affrontement avec Eric Zemmour. Rappelez-vous que la semaine dernière, une polémique d’Onn n’a pas menti, il a qualifié l’acteur de « marionnette » lorsqu’il a été invité sur scène avec C à vous. À la demande d’Anne-Elisabeth Lemoine, cette dernière a réagi à la déclaration de l’acteur, qui a aggravé son omniprésence dans les médias.

Quelques jours plus tard en Europe 1, c’est Daphne Bürki qui a demandé à Omar Sy de réagir, mais ce dernier a exprimé un véritable avis. Se sentant otage et contraint de répondre à l’attaque d’Eric Zemmour, l’acteur a déclaré à propos de son adversaire: « Il ne devrait plus être invité car il est un criminel. Il a été reconnu coupable d’incitation à la haine, personne ne le dit, mais il a été condamné là-bas! Et d’ajouter: « Je ne veux pas me rouler dans la boue avec des cochons.  »

Anne-Elisabeth Lemoine : cible de la colère d’Omar Sy, elle lui donne raison et regrette

Malheureusement pour Omar Sy, qui craignait que la polémique ne finisse pas, Eric Zemmour a décidé de mettre un manteau mardi matin dans le programme Philippe Vandel en Europe 1. « Ici Omar Sy n’a demandé nulle part, je ne suis pas invité et j’ai été traité de criminel. Je lui dirais simplement qu’un criminel est quelqu’un qui commet un crime, a-t-il répondu. Je sais très bien qu’entre Trappes et Hollywood, il n’a pas eu le temps de maîtriser le français […]. Le criminel, si je crois les médias, s’est frotté les bras parce qu’il était très amical avec Harvey Weinstein. Une goutte d’eau qui a clairement fait déborder l’acteur.

Dans le film Knock, qui sortira en salles demain, Omar Sy a décidé d’arrêter toute la tournée promotionnelle. Le Parisien révèle qu’il ne va pas projeter le film ni honorer les interviews qui sont prévues mardi à Nagui à France Inter ou à Cyril Hanouna au TPMP. « Il ne faut plus s’attendre à ce qu’il réagisse le moins du monde », a-t-il expliqué à Paris.